Maraton du patrimoine mondial à Cracovie

La 41ème session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO a eu lieu au Centre de Congrès ICE Kraków dans le terme 2-12 juillet. La Pologne est devenue membre du comité pour la deuxième fois dans l’histoire, c’est pourtant pour la première fois qu’elle a eu le privilège d’accueillir la session do Comité du patrimoine mondial qui constitue un organe exécutif majeur de la Convention de l’UNESCO – de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.   

Maraton du patrimoine mondial à Cracovie
Photos materiał prasowy

Les rencontres du Comité du patrimoine mondial font partie d’un groupe d’événements les plus prestigieux qui ont lieu toutes les années dans le monde. C’est aussi une initiative logistique extrèmement compliquée. Les représentants de 21 pays – parties, choisies de 191 pays signataires de la Convention pour la protection du patrimoine mondial culturel et naturel (1972) sont responsables de la mise en oeuvre de la Convention mentionnée, ils disposent des moyens des Fonds du patrimoine mondial, ils prennent aussi les décisions relatives à l’inscription des sites sur la Liste du patrimoine mondial.    

En 1978, c’est une partie historique de Cracovie comprenant le centre ville, la colline de Wawel, les quartiers Casimir et Stradom, qui ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO parmi les premiers 12 sites.

Sécurité avant tout

La sécurité des participants était prioritaire pour les organisateurs qui, au cours de plusieurs mois avant l’événement, avaient organisé de nombreuses rencontres et discussions d’un groupe créé spécialement dans ce but. Parmi les responsables nous puissions énumérer : Police, Services de sécurité du gouvernement, Sapeurs-Pompiers polonais, Garde Civile, Gardes-Frontières, représentants de la Mairie de Cracovie, et d’autres institutions d’état et locales (Services Sanitaires, Services de secours, Présidence de l’Infrastructure Comunale et du Transport, Bureau des Festivals de Cracovie).  

Vu les exigences de sécurité et standards de l’UNESCO, du point de vue de la protection c’était l’événement le plus avancé qui a eu lieu au Centre de Congrès ICE Kraków. 

Session en chiffres

  • 1966 représentants délégués
  • 3009 identificateurs délivrés
  • Plus de 1000 personnes engagées en service
  • De 200 à 700 fonctionnaires de police s’engagaient en sécurité de la session chaque jour
  • 38 gendarmes surveillant la sécurité des participants
  • 29 000 vérifications de sécurité de personnes entrant dans le bâtiment de ICE Kraków
  • 35 événements encadrant la session dans le bâtiment de ICE Kraków
  • 51 intérieurs aménagés
  • 400 prises de courant et sockets arrangés dans les tables à écrire dans l’Auditorium
  • 100 m2 mesurait la Surface de l’écran LED d’une résolution 4K installé dans l’Auditorium
  • 20772 publications éditées.

Voir l’étiquette
Auteur: IZABELA HAUPT
Dispositif de publication: Otwarty na świat FR
Voir aussi
Représentations étrangères à Cracovie